Daniel Krob

Agilité à l'échelle & Architecture Agile

Daniel Krob

CESAMES

17 septembre 2019 / 11h45-12h30

Salle INSPEARIT

Conférence #Agile #Architecture
45 minutes

L’agilité à l’échelle est devenue un paradigme incontournable pour le développement des systèmes d’information modernes, mais ce n’est pas pour autant qu’il s’applique simplement dans le contexte d’organisations et de systèmes d’information complexes, malgré ce que de nombreux acteurs cherchent à faire croire.

Il faut notamment ne jamais oublier que l’agilité à l’échelle repose sur des fondamentaux systémiques, sous peine justement de ne pas réussir à mettre efficacement en œuvre cette approche.

On peut de fait déjà observer de nombreuses dérives en pratique dues à un manque de compréhension profonde du cadre agile à l’échelle : désalignements entre la valeur produite par les « delivery » locaux et les objectifs stratégiques de l’entreprise, redondances non-maîtrisées dans les développements, interfaces inter-modules non maitrisées, délais accrus dus à des problèmes d’intégration et de test, etc.

Le propos ici n’est pas de discréditer les démarches d’agilité à l’échelle qui sont clefs pour prendre en compte les besoins métiers, accélérer la livraison des projets, réduire le « time to market », favoriser l’innovation, etc. Et les entreprises les voient à raison comme un facteur de performance.

Mais oublier toute considération d’architecture ne peut s’envisager car nous sommes intimement convaincus que l’agilité à l’échelle ne peut se développer efficacement sans architecture. Ne pas architecturer une démarche agile à l’échelle, c’est prendre le risque de ne pas identifier les couplages entre les éléments multiples de natures très différentes qui interviennent dans tout projet complexe et donc d’accentuer le nombre de dépendances qui pénalisent l’avancement et la capacité à intégrer les livraisons des trains agiles. C’est aussi perdre de vue la vision stratégique au profit des gains opérationnels court-termistes et in fine de ne pas apporter la valeur attendue.

C’est enfin transformer durablement son organisation de développement sans aucun garde-fou. L’architecture agile complète donc les pratiques de développement agile à l’échelle par la maitrise de l’architecture intentionnelle ou émergente, le bon équilibre entre le court et le long terme, la priorisation des besoins de toutes les parties prenantes et pas simplement de ceux des clients métiers et la conception au juste nécessaire.

Sans cette approche complémentaire, l’agilité à l’échelle risque de se retrouver rapidement au cimetière des éléphants industriels …